La garantie décennale

La garantie décennale est une assurance qui garantit les travaux réalisés pour le compte du maître d’ouvrage. Elle couvre certains dommages pouvant affecter une construction dans sa solidité ou la rendant impropre à sa destination et ce, pendant une durée de 10 ans à compter de la réception des travaux.

L’assurance dommages-ouvrage

L’assurance dommages-ouvrage est à souscrire lors de tous travaux de construction, mais également en cas de travaux de rénovation si ceux-là mettent en cause la solidité de la construction ou risquent de la rendre inhabitable.

Cette assurance a vocation à protéger l’assuré contre les désordres qui pourraient survenir, et le mettre en conflit avec le constructeur ou la société de rénovation. Dans ce cas, une double assurance se met en jeu : la garantie « assurance dommages-ouvrage » permet à l’assureur de dédommager son assuré sans recherche de responsabilité de tel ou tel intervenant. L’assuré est donc très rapidement indemnisé. Et l’assureur « dommages ouvrage » cherche ensuite à se faire rembourser auprès de l’assureur responsabilité décennale du constructeur. Et cela prend en général plusieurs années.

Cette assurance est obligatoire, imposée par le Code Civil. Mais il est courant que de nombreuses personnes s’en passent, au risque de connaître d’importantes sanctions, qui peuvent aller jusqu’au pénal.

La garantie de parfait achèvement des travaux

La garantie de parfait achèvement des travaux est une garantie légale couvrant l’ensemble des désordres et des malfaçons qui ont été notés sur le procès-verbal de réception des travaux ou qui sont apparus au cours de l’année qui suit la date de ce procès-verbal (dans ce second cas, les vices doivent être signalés par un courrier de mise en demeure adressé en lettre recommandé). Si ce type de dommage survient, le constructeur est obligé de prendre en charge leur réparation.

La garantie de bon fonctionnement

La garantie de bon fonctionnement s’applique pendant les 2 ans qui suivent la réception des travaux (aussi appelée garantie biennale). Cette garantie impose à l’entreprise qui a réalisé les travaux de réparer ou remplacer les éléments d’équipement qui ne fonctionnent pas correctement pendant les 2 années qui suivent la réception des travaux.
Il s’agit de tous les éléments d’équipement qui peuvent être dissociables donc enlevés sans dégrader le bâti (par exemple, le ballon d’eau chaude, les volets).
Pour faire jouer la garantie biennale, vous devez sans attendre adresser une lettre recommandée avec avis de réception à l’entreprise concernée en lui indiquant les désordres et lui demandant d’intervenir à ses frais au plus vite.

La responsabilité contractuelle

La responsabilité contractuelle d’un artisan peut être engagée s’il n’a pas été réalisé les travaux prévus au devis ou au contrat signé.  En effet l’artisan a une obligation de résultat. Les travaux doivent être conformes aux règles de l’art, et s’il s’agit d’une intervention pour effectuer des réparations, la panne doit être résolue, et ne pas se reproduire.

Déontologie & engagement qualité

Nos domaines d'intervention

Notre zone d'intervention